Thousand Sunny Infinity


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keskra
Soldat révolutionnaire
Soldat révolutionnaire
avatar

Messages : 2812
Age : 19

MessageSujet: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Lun 30 Avr - 19:24

Salut Smile
Donc,tout d'abord,cette fanfiction n'a aucun rapport avec One piece ...
Une fanfiction écrite par une cinglée d'la vie,pas mal non ? xDD
Allez,j'aboule le chapitre Smile
ça va parler de Kingdom Hearts un petit peu x)


-----------------------------------------

Encore elle,elle me hante,je ne peux plus bouger,je suis prisonnier de ses yeux intensément noirs.Je suis possédé,un démon comme elle ne peux pas exister,elle ne dois pas vivre.Elle ma choisi,elle veux jouer avec moi,me faire souffrir,faire disparaitre tout ceux que j'aime.
La mort,c'est elle,je le sais,je l'ai vu,chaque fois qu'un de mes proches me quitte,elle est là,elle est toujours là.
Je tombe...je tombe d'un immeuble si haut que je ne perçois même pas le sol.Elle me regarde,m'enlace,sa faux touchant mes cheveux,je percute un nuage,me voyant frémir,elle sourit et disparait.
Je continues de tomber,je suis toujours aussi haut que tout à l'heure,c'est alors que je regarde dans le ciel,pour voir des centaines de faucheurs dresser leurs faux vers mon cœur,que faire ?Je ne peux leur échapper,je regarde en bas,pour distinguer de basses lumières,j'approche du sol.C'est alors que je ressens de nouveau sa présence,la Mort,encore plus proche de moi ...sa faux frôle ma joue j'en perçois les quelques gouttes de sang qui tombent vers les centaines de lumières en-dessous de moi.Les faucheurs que je parvenais encore a distinguaient se brisaient sous mes yeux,en même temps que mon âme que la Mort voulait tant.
C'est alors que je percutais le sol de plein fouet,j'hurlais,j'hurlais,j'hurlais toujours...voyant la marre de sang se répandre sur le bitume sans pour autant que je sois mort.Mais hélas,je n'étais pas le seul,des milliers,que dis-je ?Des millions,des millions de cadavres près de moi,une marre de sans,une marre gigantesque de sang je ne voyais que ça...
J'aperçus ma famille,mes amis qui avaient péris récemment,un cris d'horreur me traversa l'esprit,je les vis,gisant sur le sol comme de vulgaires larves,je ne pouvais rien faire pour eux...il était déjà trop tard...
C'est alors que les paroles de mon père me revinrent à l'esprit :"il n'est JAMAIS trop tard !" il a raison,je peux peut être encore les sauver...malheureusement,je ne peux pas bouger...
La Mort revint vers moi,me tendant sa main,elle me força à me lever,sans que je m'en rende compte,j'étais revenu au point de départ,dans les ténèbres,les ténèbres infinies.L'horrible démon fit un sourire sournois...BIP BIP BIP BIP BIP BIP BIP !!
J'ouvris un œil,puis l'autre,ce n'étais qu'un rêve parmi tant d'autre,mais la douleur,elle,elle était bien là,je la ressentais encore,en revoyant les visages ensanglantés de mes parents,de mon frère,de ma sœur,et de mes quatre amis.
Je me levais,éteignant mon réveil,puis voyant les multiples cicatrices sur mon torse,j'en conclus que cette fois ci mon rêve,était bien réel.
Je pris une douche,m'habillais,pris mon sac et partis pour le lycée.
Je fermais la porte de mon petit appartement puis croisa une des filles de ma classe.

Edward:"Tiens...salut Evangeline."
Evangeline :" Et bien,t'as mal dormis toi ! Ça se vois.
Edward:" Tant que ça ?"
Evangeline:" Ouais bon,on y va ?On va être en retard sinon...

Nous partîmes alors pour sur le chemin du lycée,pour retrouver nos camarades après deux semaines de vacance bien méritées.
Nous franchissons alors le grand portail glacial,quand d'un coup,Evangeline se mis à courir et se jeta dans les bras de ses meilleurs amies tandis que moi,je rejoignis un des bancs réservé au club de basketteurs dont je faisais parti.
Sous le préau j'aperçus vaguement un visage bien familier qui me mis mal à l'aise,ce petit sourire narquois qui m'avait tenu compagnie durant toute la soirée,a la vue de celle ci,je ne pus que frémir ...

A suivre study


Dernière édition par x-zorobin le Dim 27 Mai - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keskra
Soldat révolutionnaire
Soldat révolutionnaire
avatar

Messages : 2812
Age : 19

MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Mar 1 Mai - 16:11

Chapter two :L'étrange lycée,et monsieur Legsang.

La cloche retentit alors,pour laisser les élèves retourner dans la rivière de devoirs qui les noyaient constamment.J'avançais lentement,trainant des pieds,regardant le ciel,ce ciel,dont les nuages prenaient une teinte rosâtre.Je jetais un oeil distrait sur les autres professeur qui arrivaient,ils avaient tous le teint blafard,que ce passait il donc ?Depuis la mort de ma famille et de mes amis,je sens que là où je vais,il se passe des choses étranges.Le principal est là lui aussi,ils doivent surement discuter du décès de monsieur Langt,dire que cela fait maintenant trois semaines qu'il est mort...et a peine quatre que je suis ici...est-ce que c'est ma faute ?Je ne l'éspère pas.Je m'apprêtais a aller en permanence quand je découvris qu'un homme assez grand,brun,au regard de braise attendais ma classe dans la classe de mon ancien professeur d'anglais.
Je rentrais,toujours en trainant des pieds,l'inconnu me dévisagea et me poussa presque à rentrer.

Inconnu:" Bonjour jeune gens,je suis votre nouveau professeur de français,mais aussi votre professeur principal.Mon nom est Gregory Legsang.Veuillez aller tous au fond de la salle que je vous place par ordre alphabétique."

Par chance je fus placé à côté d'Evangeline Lagniard...
Le nouveau professeur nous fis un contrôle surprise,pour évaluer nos compétences,nous avions guerre apprécié cela.Après une heure de travail acharné,la sonnerie retentis,je rangeais le plus vite possible mes affaires,pris mon sac,puis partais sans dire un mot,les autres me foudroyèrent du regard comme si j'étais la peste.Dans mon hélant fougueux,je percuta une fille dans le couloir,celle ci avait les mêmes yeux,le même visage de celle qui causais mon malheur,je la dévisageais,personne ne semblait la voir...
Un de mes camarades de classe passa a travers son corps,elle est bel et bien réel,je suis le seul a la voir,suis-je fou ?
Elle se mit à rire,sauf que cette fois ci,les élèves l'entendit,tout le monde était pâle comme un linge,j'avais peur moi aussi.
Elle me frôla la joue de sa main,je frémis,c'est décidé,c'est maintenant ou jamais que je dois me débarrassé d'elle,je pris son poignet,quand d'un coup,je vis son sourire,je regrettais amplement mon geste,je n'aurais jamais dû faire ça...Elle fut apparaître sa faux,qui étaient pleine de sang,je voyais mes camarades morts,allongés sur le sol,recouverts de sang,dans un hélant de folie,je l'envoyais valser vers les fenêtres qui d'un coup,se brisèrent,elle revint vers moi,sans aucune blessures,sa faux à la main,me coupant le bras,me coupant le souffle,déchirant mon cœur,elle mis sa tête froide contre mon épaule,me répondis de son souffle glacial ces quelques mots :

La Mort:" Tu as peur..."

Sans le voir,elle m'avait déjà coupé les veines,j'hurlais de tout mes poumons,voyant le sang se répandre sur le sol,voyant que tout les autres se relevèrent et que moi,je tombais,recouvrant le carrelage d'une gigantesque tache rouge.Mais tout cela n'était que mirage,regardant aux alentours,je vis les autres élèves marcher paisiblement malgré tout cela,je sentis le peur,un homme s'approchait de moi,c'était monsieur Legsang,mon nouveau professeur principal,qui,voyant mon poigné avec une énorme cicatrice,puis la vitre brisée,me chuchota a mon oreille :

Legsang:"Retourne en cours..."

"Tu as peur" Je me répétais ces mots mille fois dans ma tête sans prêter attention à mon nouveau professeur,la cloche sonna de nouveau,laissant un souffle lugubre se balader dans les couloirs.Moi,je restais figé,figé comme un imbécile,moi ,qui avant prétendais ne pas avoir peur de faire face à la Mort,moi qui disais être plus fort qu'elle,toutes ces illusions,je les avaient jetés à la poubelle quand j'avais commencer à rêver d'elle.
Un surveillant me tira de mes penser en me traînant par le bras vers le cours de science et vie de la terre de monsieur Balsak,je sentis une crampe à mon estomac,ayant peur de revoir cette personne qui voulait mon âme.
Le surveillant me laissa alors devant la porte de mon professeur d'svt,je toquais,puis entrais.Voyant que tout le monde avaient déjà une place,je me mis au fond de la classe,le professeur haussa la voix.

Balsak:" Si je peux me le permettre,monsieur...Luwel,même si vous êtes émancipé cela ne vous donne pas le droit d'être en retard..."

Edward:" Je n'ai jamais prétendu cela monsieur Balsak,et puis,pour votre gouverne,mon nom n'est pas Luwel mais Lauwel .

Balsak:" Autant pour moi,bien,allez donc vous mettre à côté de monsieur Kyle Gessler,il n'y à personne..."

Je m'installais là où le professeur m'avais dit de prendre place tandis qu'il continuait son cours.Kyle n'écrivais pas,il jouait avec son téléphone portable et regardait de temps en temps le tableau.
Il regarda vaguement mon poignet qui portait l'autographe de la Mort,il me regardais d'un sourcil accusateur se demandant comment je m'étais fait cela
Midi sonna,je pris mes affaires,partis vers la cafeteria,Kyle me suivi,essayant de sympathiser avec moi.A la cafeteria,nous entendîmes des bruis étranges,comme si il y avait des choses sous nos pieds,je suppose que c'est encore le coup de cette vieille Mort.Tout les élèves se regardaient,la peur se lisait facilement sur leur visages,une des filles commença alors à pleurer,ce qui est normal,vu que mon ancien professeur principal est décédé au moment où le bruit c'était manifester,cette fille,c'était aussi une de mes camarades de classe,elle se nomme Alice Deschrident .Plus personne ne mangeais,quand,,d'un coup,une vois lugubre,une voix familière qui était celle de la Mort se fit entendre.

La Mort:"Pourquoi es-tu en vie ?Tu devrais mourir Lauwel...comme tout les autres..."

Je semblais être le seul a entendre cette voix car,Alice avait arreter de pleurer au même moment.
La journée n'est pas fini,elle peux encore nous réserver de mauvaises surprises...
Le principal pris alors le microphone et parla

Le principal :" Edward Lauwel,dans mon bureau et tout de suite."

Kyle:" Ben,t'as foutu quoi mec pour être appelé chez le vieux Grigand ?"

Edward:" Je crois que...que j'ai brisé une vitre..."

Après avoir fait mes au revoir à Kyle,je fila dans le bureau du chef d'établissement,une fois devant,je n'osais pas du tout entrer,mais un surveillant qui m'avais vu,toqua et m'ouvris la porte.

Grigand:"Tu dois être perturber non ?"

Edward:" Euh...non monsieur,pas du tout."

Après un long débat,le principal me laissa sortir,c'était déjà l'heure de repartir au bahut,je soupirais,je n'avais vraiment pas envie de rentrer,pour replonger encore dans mes cauchemars.Evangeline fit son apparition,elle semblait me soutenir moralement,elle n'a pas arrêté de me parler durant le trajet,un vrai moulin à paroles !
Mais bon,grâce à elle,j'ai pus oublier tout mes soucis,du moins...jusqu'à ce soir...

A suivre study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keskra
Soldat révolutionnaire
Soldat révolutionnaire
avatar

Messages : 2812
Age : 19

MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Mer 2 Mai - 16:56

Chapter three :Minuit sonne...le morts reviennent d'outre-tombe

Il était désormais vingt-trois heure quarante et une,je commençais à m'endormir sur mes cahiers,délaissant mes exercices.Je fermas alors mes yeux,sombrant dans mes cauchemars infinis.
Ce n'était plus comme d'habitude,je n'étais plus dans les ténèbres,mais dans la lumière,cette lumière si forte,si aveuglante,fis réchauffer mon coeur,après tout,voir la Mort était peut être juste une façade pour rejoindre le côté de tout ceux qui ont péris.
C'est alors que tout se figea devant moi,lorsque je vis un être squelettique qui tenait debout,qui me regardait comme si j'étais une personne que cet inconnu connaissait.Cette abomination essaya alors de me toucher la joue,quand,moi,je lui pris ce qu'il lui restait de poignet.Le squelette semblais sangloter en me voyant m'éloigner,je m'approchais de nouveau de l'inconnu(e),un bijou que je reconnu fis son apparition sur le cou de la personne décharnée.

Edward: E...Élisa...ÉLISA !!?

Élisa était ma petite sœur,elle était âgée de huit ans,je la vie se décomposer,pour voir des os broyés,et une petite figure sombre apparut,la Mort,encore et toujours elle,elle rigolait de toute ses forces,son rire raisonna dans mon âme comme un coup de couteau dans le cœur,cette personne qui me vola tout,pour son seul plaisir,pour me voir souffrir,je serrais les poings,je courais,en direction de ma cible,tel un fauve affamé,tout mes rêves précédent se dévoilèrent devant mes yeux,créant une infinie barrière entre elle et moi,je me perdais dedans,voyant un immense œil noir,celui de la Mort,qui me surveillait constamment la rage entre mes mains,je décidais d'envoyer valser tout ces cauchemars qui m'avaient fait tant de mal,un aura noir entoura mon corps,et grâce à cela,je pus briser mes chaînes qui m'ont retenus au sol,pour m'envoler plus haut que n'importe qui,pour gagner ma liberté,que j'avais tant voulue,qu'on m'avait prise.

La Mort:" Les gringalets réservent parfois bien des surprises,il faut que je me fasse à l'évidence."

Edward: " LA FERMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !"

Je courais aussi vite que je pouvais,cherchant à traquer la Mort qui me traquais depuis des années,sans m'en rendre compte je sentis,le bout de métal frais que portais la Mort se planter en mon cœur,je suffoquais,elle retiras sa faux,laissant le sang se répandre sur le sol blanc laissant place au magnifique sourire que me jetait la Mort...Pourquoi moi ?Pourquoi fallait-il que ça tombe sur moi et tout ceux que j'aime,POURQUOI !?
Tandis que je pleurais sur le triste sort que m'avait réserver la Mort,elle,elle rigolait,s'approchant encore de moi,me caressant les cheveux de ses mains glaciales...
Elle m'emporte dans une sphère infinie,je ne vois plus rien,je suis perdu.

A suivre
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keskra
Soldat révolutionnaire
Soldat révolutionnaire
avatar

Messages : 2812
Age : 19

MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Jeu 17 Mai - 16:09

Chapitre 4 :Le passé nous rattrapera toujours.

La Mort,l'infâme Mort m'ignorant,elle partit au loin,laissant sa faux me transpercer le cœur,je tendis le bras,essayant de la retenir encore un peu."Mais pourquoi la retenir ? C'est elle qui me fait souffrir,mieux vaux qu'elle parte" me dis-je dans ma tête.
Gisant sur le sol,comme une pauvre larve,je me déplaçais lentement,voulant ma revanche,je tentais en vain de retirer l'arme qui m'avais transpercer le torse.J'hurlais,je l'implorais,ce qui semblait la faire rire,elle aimait voir ses victimes l'implorer,pleurer pour ne pas mourir,elle disparut sous mes yeux,une nouvelle fois,pour laisser place au silence,me laissant me baigner dans mon propre sang,à l'agonie.
C'est alors,que je me fis prendre d'une étrange fureur qui libéra de mon corps cet aura noire,je tirais la faux de toutes mes forces,pour la faire enfin sortir de mon corps laissant s'envoler une immense trainée de sang qui ne cessais de couler,je me relevais peu à peu,cherchant mon persécuteur,je voulais à tout prix relever le défi qu'elle avait sembler me donner.
Je me sentais perdu,fermais un oeil,puis un autre,pour les rouvrir dans un autre de monde,ce monde qui semblait le mien,que je connaissais mieux que quiconque,moi qui avait voyagé dans tout les pays de la Terre,espérant pouvoir fuir celle qui me traquais depuis toujours.Sauf que là,je ne semblais pas être à la même époque qu'il y a quelque jours,des calèches,des hauts de formes,aucunes voitures,juste des cheveaux,des enfants,des drapeaux des épées ... Je semblais être au moyen-âge mais pourquoi ? Je vis alors que ma blessure commençais à disparaitre.J'avançais,porter par le son d'un clocher,je vis une magnifique cathédrale,des paysans travaillant dans leurs champs,puis un jeune homme,travaillant l'épée,je m'approchais de lui il semblait qu'il ne m'ait pas vu.

Edward :" Bonjour."

Il ne répondit pas,je l'appelait encore,toujours pas de réponse,tout le monde semblait m'ignorer dans ce village,pour passer mes nerfs,je donnais des coups dans les murs d'une maison,celle à côté du garçon qui s'entrainait.Les coups le fit bondir de plus belle et s'arrêta un moment pour venir dans la direction du bruit.Un homme âgé d'une quarantaine d'année à peu près vint près du jeune homme qui avait exactement les mêmes cheveux,et les mêmes yeux que moi.

Vieil inconnu:" Et bien Edward,tu es déjà fatigué ?"
Edward(2):" Pas le moins du monde père,j'ai juste entendu un bruit étrange."

"Edward" ce garçon s'appelait donc lui aussi Edward...je n'arrive pas à y croire,il me ressemble comme deux goutes d'eau et porte le même prénom que moi...serais-ce mon "moi" du passé ?Une jeune fille,ayant les yeux tellement marrons,virant presque au noir,vint près de mon double,elle semblait me voir,car elle porta un oeil accusateur vers l'endroit où je me trouvais,elle entama une petite discution avec mon "moi" du passé.

Inconnue:" Ed...ne défie pas Lingskames, quelque chose de mauvais risque de t'arriver..."

Edward (2):" Ever,je suis bien obligé,pour honorer ma famille."

Ever:" Ecoute moi,par pitié Edward !!"

A suivre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keskra
Soldat révolutionnaire
Soldat révolutionnaire
avatar

Messages : 2812
Age : 19

MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Sam 19 Mai - 13:02

Tandis que je les écoutais dans mon coin,mon cœur se mis à me brûler,comme si on tuais de l'intérieur. Je tombais au sol,comme une larve pour me réveiller chez moi,seul,il était huit heure,mes cahiers baignaient dans le sang.Tandis que je palpais mon torse,j'y découvrit une fontaine de sang,un trou dans mon estomac.Je ne pouvais plus respirer,j'étouffais,j'appelais à l'aide,personne ne me répondis,tandis que je rampais vers la porte d'Evangeline ma voisine,j'entendais des gens hurler,tout l'immeuble entier pour être précis.Une forme blanche pâle commençais alors à se former derrière moi,c'était Ever,je reconnus tout de suite ses yeux,elle semblait vouloir me dire quelque chose,je ne le compris pas.Je me relevais difficilement pour atteindre la poignée,ouvrir la porte et retomber au sol comme une pierre qu'on jette au fond de l'eau.Je ne vois plus la Mort,non,je ne la vois plus,depuis plus d'une heure,c'est étrange,très étrange.Je regardais devant moi,pour regarder le ciel,il était gris,que dis-je,il était noir ! Aussi noir que les ténèbres avec une sorte de pluie orange qui coulais sur les vitres,voyant le spectacle,je crus mourir.Quand tout d'un coup,plus rien,le vide absolu je crus un instant que j'allais revoir la Mort qui ne me manquais guerre.
Je sentis quelque chose de moelleux sous mon dos,j'ouvris les yeux,j'étais dans un lit d'hôpital.
Le fantôme d'Ever revint alors me tenir compagnie.

Ever:" Sois maudit,Lauwel."

Etre maudit,ces mots ne me plurent guerre... que vas-t-il bien pouvoir m'arriver maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keskra
Soldat révolutionnaire
Soldat révolutionnaire
avatar

Messages : 2812
Age : 19

MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Dim 27 Mai - 14:18


Je n'étais plus moi même,une dizaine de tatouage ornaient mes bras,je sentais le goût du sang dans ma bouche,une jeune femme était à mes côtés.
C'était sans doute une infirmière,je touchais mes cheveux,me regardais dans la glace qui se trouvait près de mon lit,pour y voir un jeune homme aux cheveux d'or et aux yeux aussi verts que l'émeraude. La jeune femme me fit signe de descendre de là où j'étais,j'executais son ordre,

Femme :Bonjour jeune homme,quel est votre nom ?
Edward : Mon ...nom ?
Femme: Vous ne vous en rappeller pas ?
Edward: Je....je ne sais pas qui je suis,où suis-je ?
Femme: A l'hôpital de Brighton,tu as sans doute vécu un terrible traumatisme qui t'as fait perdre la mémoire.
Edward:Peut être...madame,j'ai fait un rêve très étrange.

La personne la pris par le bras,pour l'emmener dans un magnifique jardin,dont les milliers de coquelicots ressemblaient à une horde de rubis
Le jeune garçon raconta alors son rêve à la personne en face de lui,une jeune fille qui le traquais,ses cheveux bruns et ses yeux bleu,mais aussi ses pouvoirs étranges,La femme l'écoutais,les yeux remplis de bonheur,pareil à un enfant voyant l'objet de ses rêves.Notre héros se levis,sera ses poings.

Edward:Si tout cela n'était que le fruit de mon imagination,je ne m'appelle pas Edward Lauwel,je n'ai pas de pouvoirs,je ne suis pas traqué,mais...qui-suis je ?

Femme: Toi seul peu le savoir,au fait,mon prénom est Alice,et que
Je n'étais plus moi même,une dizaine de tatouage ornaient mes bras,je sentais le goût du sang dans ma bouche,une jeune femme était à mes côtés.
C'était sans doute une infirmière,je touchais mes cheveux,me regardais dans la glace qui se trouvait près de mon lit,pour y voir un jeune homme aux cheveux d'or et aux yeux aussi verts que l'émeraude. La jeune femme me fit signe de descendre de là où j'étais,j'executais son ordre,

Femme :Bonjour jeune homme,quel est votre nom ?
Edward : Mon ...nom ?
Femme: Vous ne vous en rappeller pas ?
Edward: Je....je ne sais pas qui je suis,où suis-je ?
Femme: A l'hôpital de Brighton,tu as sans doute vécu un terrible traumatisme qui t'as fait perdre la mémoire.
Edward:Peut être...madame,j'ai fait un rêve très étrange.

La personne la pris par le bras,pour l'emmener dans un magnifique jardin,dont les milliers de coquelicots ressemblaient à une horde de rubis
Le jeune garçon raconta alors son rêve à la personne en face de lui,une jeune fille qui le traquais,ses cheveux bruns et ses yeux bleu,mais aussi ses pouvoirs étranges,La femme l'écoutais,les yeux remplis de bonheur,pareil à un enfant voyant l'objet de ses rêves.Notre héros se levis,sera ses poings.

Edward:Si tout cela n'était que le fruit de mon imagination,je ne m'appelle pas Edward Lauwel,je n'ai pas de pouvoirs,je ne suis pas traqué,mais...qui-suis je ?

Femme: Toi seul peu le savoir,au fait,mon prénom est Alice,et que t'arrivais-t-il vraiment dans ton rêve je n'ai pas tout saisi …

Edward: Dans mes rêves,chaque soir,je me retrouvais face à la Mort en personne,elle me manipulait,jouait avec moi...Elle me faisait d'immense cicatrices,j'étais le seul à la voir...Je peu vous dire que,malgré que j'ai perdu la mémoire,je revois encore ses yeux marrons,jaune,virant vers le noir...un peu comme...

Le garçon se leva de la chaise et la fit tomber,Alice souriait de plus bel,voyant son sourire,ses yeux marrons/jaune virant au noir,il frémit d'horreur,elle s'approcha d' Edward,encore et encore. Quant à lui,il reculait,jusqu'à ce qu'il soit coincé entre deux murs.La femme levait sa main en direction de la joue du jeune garçon,elle l'effleura,elle gardait ses mains sur son visage,le plongeant dans ses yeux de différente couleurs,qui semblait l'envoyer dans son passé,ce même passé qui les reliais tout deux par le sang,par la force.

Alice: Edward n'est qu'une fausse identité,tout comme Alice,ton nom de famille est bien Lauwel,ce nom que tu as tant renié par le passé,mais que tu tente désormais retrouver,sans doute parce que tu souhaite savoir la vérité...

Edward:Je suis sûr que tu me connais mieux que personne,après tout,comment me retrouverais tu toujours ?
S'il te plait,dit moi pourquoi tu veux tant me faire de mal je t'en supplie

La Mort s'assit alors sur une chaise longue,elle mit ses lunettes de soleil et pris un petit journal,le jeune homme la suivie,attendant sa réponse,il cogitait,ne sachant que faire,il tournait autour d'elle,quand,elle commença à hausser la voix. Il se tourna vers elle,pour voir sa légendaire habit mortuaire,

La Mort: Crois moi,je n'ai jamais voulu te faire du mal,je veux juste te protéger.

Edward: Me protéger !? Tu te fous de moi !?Tu m'inflige sans cesse des blessures,et puis me protéger de qui ?

La Mort: De Lhenorh le roi Démon,il cherche à s'emparer de tes pouvoirs,cela fait maintenant 800 ans qu'il te traque,et cela,dès ton plus jeune âge,car,plus on est jeune,plus on est vulnérable.Tu es mort cinquante fois.

Edward: Qu,,,quoi !?Mais,pourquoi me révéler tout ça,alors que la dernière fois,quand je me suis vu au Moyen âge,tu m'as empêcher de voir une partie de mon passé !?

La Mort:Chaque chose en son temps,je l'ai fait,car tu n'étais pas encore prêt,je voulais te montrer pour la dernière fois ce qu'étais la souffrance,malgrès que tu ais déjà vécu l'Enfer.

Edward: Pourquoi m'aider ?Tu emportes les âmes pour te nourrir,pas pour les protéger.

La Mort: Laïn,Jackob,Nerh,Lirahg,Damen,et enfin Edward... que tes cheveux soient,blond,blanc,gris,chatain,ou encore brun,tu es toujours le même si fort mais... si faible,tu es le dernier élu,celui qui a été choisi par la Keyblade,suis moi,je ferais de toi,le maître des ténèbres.... car tu n'a pas de coeur et il t'en faut un

Edward: Keyblade ?késako ?

La Mort: Tu le saura très bientôt,mmh,au fait ? Tu as toujours eu 14ans pas un ans de plus quand tu as découvert ce pouvoir mystèrieux,il te reste dix jours...

Elle disparut dans l'ombre,me laissant seul avec ma conscience une keyblade... qu'est-ce donc cette étrange chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rem78
Chef de division
Chef de division
avatar

Messages : 4696
Age : 20

MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Mar 25 Sep - 19:19

C'est nul!!! Razz

_________________

Merci lea, c'est beau Very Happy Smile Surprised .............................................................C'est encore plus beau ♥️
Vive Law et Crocodile!!! *o*
Merci merci Razz
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keskra
Soldat révolutionnaire
Soldat révolutionnaire
avatar

Messages : 2812
Age : 19

MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Mer 26 Sep - 11:58

Razz moi aussi je t'aime Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ichigo kurosaki



Messages : 10
Age : 19

MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Sam 29 Sep - 13:41

ses moche .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rem78
Chef de division
Chef de division
avatar

Messages : 4696
Age : 20

MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Sam 29 Sep - 13:49

Oh!!! non mais dit pas ça!!et apprend à écrire.

_________________

Merci lea, c'est beau Very Happy Smile Surprised .............................................................C'est encore plus beau ♥️
Vive Law et Crocodile!!! *o*
Merci merci Razz
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keskra
Soldat révolutionnaire
Soldat révolutionnaire
avatar

Messages : 2812
Age : 19

MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Sam 29 Sep - 16:03

Zen...c'est encore le week-end Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rem78
Chef de division
Chef de division
avatar

Messages : 4696
Age : 20

MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Sam 29 Sep - 16:08

Ouais ouais, le week end comme tu dit Razz

_________________

Merci lea, c'est beau Very Happy Smile Surprised .............................................................C'est encore plus beau ♥️
Vive Law et Crocodile!!! *o*
Merci merci Razz
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keskra
Soldat révolutionnaire
Soldat révolutionnaire
avatar

Messages : 2812
Age : 19

MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    Sam 29 Sep - 16:17

xD

Au fait Monkey,j'vois pas ce qu'il y a de moche... encore, "elmle est naze ta fic" mais "moche" c'est plutôt pour les dessin ou les montages Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire d' Edward Lauwel,le pourchassé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sont les points communs entre Edward et Bella?
» Edward Vs Jacob
» Si a la place de Edward, Bella épousait Jacob..
» Bella et Edward : une folie amoureuse?
» LA NUIT DE LA 25E HEURE de Edward Hogan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thousand Sunny Infinity :: Le monde du manga :: Vos créations-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit